TRAJECTOIRES, 3 femmes paralympiques

Dans ce travail je m'intéresse à 3 femmes qui préparent les J.0 2024 de Paris. Héloïse, Lynda et Gaëlle sont avant tout des femmes, féminines, actives et sportives de haut-niveau malgré les souffrances d'un handicap.

Je ne suis pas photographe de sport mais photographe de sportives !

La différence se fait par le point de vue que j'adopte : exprimer en images la personnalité de chacune et mettre en valeur son sport et sa spécificité d'athlète.
Par les rencontres et la connivence qui s'installe avec elles, j'observe des situations ou des détails qui racontent leurs histoires singulières et les rendent attachantes.
Ma photographie est un regard artistique où la recherche de l'émotion et du sens prime sur celle du documentaire.

Héloïse COURVOISIER, malvoyante, est une jeune triathlète très prometteuse.
Elle a pour guide Anne. Ensemble elles enchaînent natation, course à pied et vélo en tandem. Elles s'entrainent souvent dans la campagne jurassienne près de Dole.

Lynda MEDJAHERI, amputée tibiale, joue au volley assis à Castres en Haute-Garonne et au PUC à Paris. Passionnée par ce sport d'équipe, elle vise Paris 2024 avec obstination. D'une grande douceur, elle montre cependant sur le terrain et dans la vie, une formidable fureur de vaincre.

Gaëlle EDON, hémiplégique gauche, pratique le tir au pistolet et vit en Haute-Savoie. Multimédaillée elle reste très discrète sur sa vie personnelle. Je picore des images en divers lieux où elle donne des conférences pour constituer un tableau de sa personnalité contrastée à la fois secrète et médiatique.

Toutes trois sont très engagées dans des démarches associatives et solidaires.
Héloïse COURVOISIER
Héloïse COURVOISIER

 Avec son compagnon Thibaut RIGAUDEAU, lui-même champion de triathlon, malvoyant.
Avec son compagnon Thibaut RIGAUDEAU, lui-même champion de triathlon, malvoyant.

Héloïse et sa guide Anne HENRIET
Héloïse et sa guide Anne HENRIET

Lynda MEDJAHERI
Lynda MEDJAHERI

Gaëlle EDON
Gaëlle EDON